LA CALENDULA, UNE PLANTE CICATRISANTE ET DIGESTIVE

La calendula (Calendula officinalis) est une plante herbacée de la famille des Astéracées (ou Composées) caractérisée par son inflorescence jaune-orangée, dont la hauteur varie entre 30 et 60 cm. Sa racine fusiforme, sa tige est dressée, velue, anguleuse et ramifiée. Ses feuilles sont alternes, sessiles, oblongues et rugueuses. Son inflorescence est formée de gros capitules entourés de 2 bractées velues, dont la couleur varie du jaune foncé à orange foncé. Ses fleurs centrales sont hermaphrodites et de couleur plus foncée. Son fruit est un akène en forme de croissant dont la surface est rugueuse sur la face convexe.
Ce sont les fleurs qui sont utilisées traditionnellement en herboristerie pour la préparation d'infusions, de macérations dans l'huile végétale ou encore dans les concentrés liquides.

Outre les résines qu'elle contient et qu'elle libère lorsqu'on la cueille, elle est aussi composée de polysaccharides, de saponines, d'alcools triterpéniques, de flavonoïdes, de caroténoïdes (qui lui donnent sa teinte orangée), d'acides gras et de minéraux.

D'un point de vue subtil, c'est une plante qui apporte la douceur. C'est une plante rafraîchissante et asséchante. Du point de vue de l'Ayurveda, elle diminue Vata et Kapha et accroît Pitta. 

La calendula est une plante altérative lymphatique, anti-inflammatoire, antiseptique, fongicide, virocide, bactériostatique, vulnéraire et anti-oxydante.

Elle peut être consommée sous différentes formes :
- En infusion à raison de 1 c. à soupe/tasse (adulte) et ¼ à 1 c. à thé/tasse (enfant)
- En concentrés liquides dans l'alcool, le vinaigre ou la glycérine.
Elle peut aussi être utilisée dans des vins floraux, ou macérée dans une huile végétale (pour usage externe).

Elle est contre-indiquée dans les cas de sensibilité ou allergie aux Astéracées, de grossesse et d'allaitement (les données étant insuffisantes pourpermettre son utilisation en toute sécurité).

La calendula est une plante qui élimine les toxines, favorise la cicatrisation à l'interne comme à l'externe. Ses principes amères en font une plante stimulante hépatique et donc digestive. Sa douceur calme l'inflammation tant à l'interne qu'à l'externe.