LE THYM, UNE PLANTE PURIFICATRICE QUI APPORTE COURAGE ET ÉNERGIE

Originaire du bassin méditerranéen occidental, le thym (Thymus vulgaris) est un sous-arbrisseau de 10 à 30 cm de haut, de la famille des Lamiacées, très répandue dans le sud-ouest de l'Europe sur les sols arides et en montagne jusqu'à 1500 mètres. Ses racines sont ligneuses et solides, ses tiges sont ramifiées, ligneuses à la base et herbacées au sommet. Ses feuilles opposées deux par deux sont petites, sessiles et ovales, de couleur verte sur le dessus et grisâtre sur le dessous.
Ses fleurs de petites tailles à l'aisselle des feuilles sont de couleur rose ou blanche. Ce sont ces feuilles et sommités fleuries que l'on utilise traditionnellement pour la cuisine, les teintures mères, les sirops et les infusions. 

Le thym est bien connu pour ses vertus digestives. Les Romains l'utilisaient dans les fromages et boissons alcoolisées, ainsi que pour la conservation des viandes. Ils s'en servaient aussi pour soigner la toux et faciliter la digestion.  Riche en huiles essentielles très puissantes, le thym a des propriétés antibiotique, antibactérienne, antimicrobienne à large spectre, vermifuge, antitussive, expectorante et décongestionnante des bronches et des poumons.

Du latin thymus, le thym renforce les lymphocytes T, dont la maturation a lieu dans le thymus, raison pour laquelle cette plante aromatique renforce l'immunité, avec une prédilection sur les voies respiratoires. L'huile essentielle de thym stimule la respiration et augmente la force des contractions rythmiques du cœur. Grâce à son action expectorante, une infusion de thym avant votre pratique matinale de Yoga permettra de dégager les voix respiratoires.
En infusion froide, le thym s'avère utile en eau de rinçage comme tonique du cuir chevelu. Enfin, par son action anti-inflammatoire, l'huile florale de thym, en compresse ou dans le bain, sera utile pour soulager foulures, tendinites et contusions. 

Sur le plan subtil, le thym est gouverné par Vénus et son énergie est féminine. C'est une plante de guérison et purificatrice, dont les Grecs faisaient usage en la brulant dans les temples, à l'occasion des rituels de purification. Au Moyen-Âge, les dames brodaient des brins de thym sur des écharpes qu'elles offraient à leurs chevaliers favoris lorsque ceux-ci partaient en croisade. Avoir des branches de thym sur soi, donnerait courage et énergie. Enfin, le thym rendrait irrésistibles les femmes qui en portent sur elles..