LHuile essentielle de Camphrier ou Ravintsara

Appelé aussi camphrier, le Ravintsara (Cinnamomum camphora) est une plante de la familles des Lauracées originaire de Madagascar. Le ravintasara est fortement implanté en Asie : Chine, Japon. Le Ravintsara est un arbre de taille moyenne pouvant aller jusqu'à 25 de haut. Ses feuilles sont alternes et persistantes, de forme ovale et longue. Ses fruits sont des drupes charnues qui a maturité deviennent bleu sombre. Ce sont les rameaux feuillés qui sont utilisés pour extraire les huiles essentielles qu'il contient.

Attention : le Ravintsara est souvent confondu avec le Ravinsare (Ravinsare aromatica) de la même famille botanique.

Riche en 1,8 cinéole (65 à 70%) ou eucalyptol, le Ravintsara un est puissant anti-infectieux, immunostimulant et expectorant. Il est également antiviral et antibactérien et stimulant du système nerveux. En raison de ses propriétés, il est tout indiqué pour traiter les infections virales, les bronchites, sinusites et les rhumes. Il est également intéressant dans les cas de fatigue nerveuse et les déficiences immunitaires.
L'huile essentielle de Ravintsara est très sécuritaire. Parce qu'elle n'est pas dermo-caustique, elle peut être administrée par voie cutanée : en appliquant quelques gouttes sur la poitrine en cas de troubles respiratoires ou le long de la colonne vertébrale en cas de fatigue profonde. Elle peut aussi être administrée par voie orale : quelques gouttes diluée dans une cuiller à café de miel ou d'huile végétale. Enfin, l'huile essentielle de Ravintsara peut être utilisée en diffusion pour les voies respiratoires à l'aide d'un diffuseur qui permet à la fois d'aseptiser l'air ambiant et de décongestionner les voies respiratoires.

Contre-indications et précautions d'usage
L'huile essentielle de Ravintsara est déconseillée durant les 3 premiers mois de la grossesse.
C'est une huile relativement douce qui peut être diluée dans une huile végétale à 50% pour être envisagée sur les jeunes enfants. 

Ylang-Ylang, pour plus de sensualité et de créativité

Originaire d'Indonésie et des Philippines, le Ylang-Ylang est un arbre tropical de la famille des Annonacées. L'Ylang-ylang est un arbre à feuillage persistant qui peut atteindre jusqu'à 25 mètres de haut dans son milieu naturel. Disposées de manière régulière le long des rameaux, ses feuilles d'un vert très vif sont caractérisées par des nervures très marquées. Ses fleurs jaunes très odorantes ont un parfum puissant, fleuri avec des notes boisées.

L'huile essentielle d'Ylang-ylang est aphrodisiaque, antidépressive, sédative, antalgique, antispasmodique, tonique intellectuelle et sexuelle. Elle est tout indiquée pour les cas de stress, agitation, nervosité, angoisse, panique, dépression, le soin des peaux grasses, le soin des peaux matures, le soin des cheveux et du cuir chevelu, ainsi que l'asthénie sexuelle.
L'huile essentielle s'utilise en application locale cutanée, à raison de 2 à 3 gouttes ou encore diluées à 30% dans une huile végétale pour le massage par exemple. Elle peut aussi être utilisée dans un diffuseur créant ainsi une atmosphère sensuelle et exotique.

L'huile essentielle d'Ylang-ylang est utilisée en cosmétique dans les crèmes ou les gels douche car elle a un pouvoir régénérateur de la peau. Il est possible de trouver l'Ylang-ylang sous format d'hydrolat ou eau floral, pour la fabrication de shampooings ou tel quel comme tonique des cheveux.
En cuisine, l'Ylang-ylang se marie très bien avec les desserts et le curry.

D'un point de vue subtil, le parfum sensuel et euphorisant de l'Ylang-ylang agit sur Svadhistana Chakra, centre de l'énergie sexuelle mais aussi de la créativité. 

Le basilic, une plante qui permet une meilleure gestion du stress

Le basilic (Ocimum basilicum) est un arbuste pouvant mesurer jusqu'à 60 cm de haut, de la famille des Lamiacées. Originaire de l'Inde, il est très répandu sous les climats chauds et humides. Il aurait été rapporté en Europe par les marchands d'épices au 16ème siècle, mais est cultivé en Méditerranée depuis plusieurs milliers d'années. Ses racines sont minces et fibreuses, sa tige robuste, ramifiée et carrée. Ses feuilles sont ovales opposées deux par deux, de couleur verte à pourpre selon les variétés. Ses fleurs sont petites, bilabiées regroupées en épis terminaux de couleur blanche, rosée ou pourpre. Ce sont ces feuilles et sommités fleuries qui sont utilisées pour la cuisine, la préparation de vins et en herboristerie. Comestibles, tout comme ses racines, les graines fraîches peuvent être utilisées pour leurs mucilages. On retrouve le basilic en vrac séché pour les infusions, ainsi qu'en concentrés liquides et sous forme d'élixir.

Le basilic est riche en huiles essentielles. C'est une plante réchauffante qui attise le feu digestif. Il permet d'éviter la fermentation responsables des ballonnements. Ses huiles essentielles équilibrent le système nerveux central, elles sont antispasmodiques, expectorantes, ainsi qu'anti-inflammatoires et anti-oxydantes en raison de la présence d'acide rosmarinique, 10 fois plus puissant que la vitamine C ou la vitamine E. C'est surtout la présence de stérols qui rendent le basilic intéressant, faisant de lui une plante qui supporte les glandes surrénales pour une meilleure gestion des émotions et du stress.
D'un point de vue subtil, le basilic aide à guérir les blessures survenant à l'occasion de relations mal vécues. On ne s'étonnera pas de ses effets sur la confiance en soi, qu'il renforce, en raison de son action tonique des surrénales. 

Il existe une autre espèce de basilic bien connue des Yogis : le basilic sacré (Basilicum sanctum), plus connu sous le nom indien de « Tulsi ». Considéré comme une plante sacrée, on vénère en lui l'incarnation de la Mère Divine sur Terre. Le « Tulsi » une plante adaptogéne et anti-dépresseur. Il diminue le taux de cortisol sécrété par les glandes surrénales et est en cela propice à la méditation puisque lui aussi permet de diminuer le stress. 

LA CARDAMOME, UNE PLANTE ÉPICÉE LIÉE À LA DÉVOTION ET À LA GRATITUDE

Originaire du sud de l'Asie, la cardamome (elettaria cardamomum) appartient à la famille botanique des Zingibéracées comme le gingembre. Elle peut grimper jusqu'à 4 mètres de haut et son rhizome est assez volumineux. Ses fleurs, petites et jaunâtres, ont un arôme délicat. Après la floraison, elle porte des fruits multicolores gris de forme oblongue, dont chacun enferme de nombreuses graines, très riches en huiles essentielles, à la saveur sucrée et épicée.

Les bienfaits de cette plante sont connus depuis la nuit des temps. Les Égyptiens la mâchaient pour se blanchir les dents et utilisaient son huile essentielle pour les parfums et l'encens. Elle est utilisée en Ayurveda depuis au moins 3000 ans. Au 4ème siècle avant J-C, les médecins grecs la prescrivaient comme remède et les romains s'en servaient pour les désordres gastriques. Certaines traditions attribuent même à la cardamome un pouvoir aphrodisiaque. On l'utilise pour fabriquer des potions destinées à aviver le désir sexuel. On en met dans les tartes aux pommes pour confectionner des pâtisseries d'amour. Elle entre également dans la confection d'encens et de sachets d'amour.

Les graines aromatiques de la cardamome sont utilisées en cuisine et relèvent les plats salés et sucrés de la cuisine indienne et moyen-orientale, notamment le café (café turc) ou le thé (Masala Chai).

La science occidentale a depuis confirmé les propriétés curatives de la cardamome. Ses huiles volatiles ont un effet antispasmodique et traitent les coliques, les flatulences et les crampes musculaires. La cardamome facilite la digestion des graisses. Elle est également anti-inflammatoire, analgésique, antispasmodique, cholérétique et expectorante.

Sur le plan de l'énergie subtile, la cardamome est une plante féminine, gouvernée par Venus et donc l'Amour. Son élixir aide à passer les moments de vide avec plus de sérénité. Elle est liée à la dévotion et favorise les prises de conscience sur l’importance de la gratitude, de la bienveillance et de la compassion. Cure d'élixir de cardamome de 5 à 10 jours : 1 c. à café dans ½ verre d'eau le soir.

LE THYM, UNE PLANTE PURIFICATRICE QUI APPORTE COURAGE ET ÉNERGIE

Originaire du bassin méditerranéen occidental, le thym (Thymus vulgaris) est un sous-arbrisseau de 10 à 30 cm de haut, de la famille des Lamiacées, très répandue dans le sud-ouest de l'Europe sur les sols arides et en montagne jusqu'à 1500 mètres. Ses racines sont ligneuses et solides, ses tiges sont ramifiées, ligneuses à la base et herbacées au sommet. Ses feuilles opposées deux par deux sont petites, sessiles et ovales, de couleur verte sur le dessus et grisâtre sur le dessous.
Ses fleurs de petites tailles à l'aisselle des feuilles sont de couleur rose ou blanche. Ce sont ces feuilles et sommités fleuries que l'on utilise traditionnellement pour la cuisine, les teintures mères, les sirops et les infusions. 

Le thym est bien connu pour ses vertus digestives. Les Romains l'utilisaient dans les fromages et boissons alcoolisées, ainsi que pour la conservation des viandes. Ils s'en servaient aussi pour soigner la toux et faciliter la digestion.  Riche en huiles essentielles très puissantes, le thym a des propriétés antibiotique, antibactérienne, antimicrobienne à large spectre, vermifuge, antitussive, expectorante et décongestionnante des bronches et des poumons.

Du latin thymus, le thym renforce les lymphocytes T, dont la maturation a lieu dans le thymus, raison pour laquelle cette plante aromatique renforce l'immunité, avec une prédilection sur les voies respiratoires. L'huile essentielle de thym stimule la respiration et augmente la force des contractions rythmiques du cœur. Grâce à son action expectorante, une infusion de thym avant votre pratique matinale de Yoga permettra de dégager les voix respiratoires.
En infusion froide, le thym s'avère utile en eau de rinçage comme tonique du cuir chevelu. Enfin, par son action anti-inflammatoire, l'huile florale de thym, en compresse ou dans le bain, sera utile pour soulager foulures, tendinites et contusions. 

Sur le plan subtil, le thym est gouverné par Vénus et son énergie est féminine. C'est une plante de guérison et purificatrice, dont les Grecs faisaient usage en la brulant dans les temples, à l'occasion des rituels de purification. Au Moyen-Âge, les dames brodaient des brins de thym sur des écharpes qu'elles offraient à leurs chevaliers favoris lorsque ceux-ci partaient en croisade. Avoir des branches de thym sur soi, donnerait courage et énergie. Enfin, le thym rendrait irrésistibles les femmes qui en portent sur elles..