La melisse, une plante source de joie et de discernement

La mélisse est une plante aromatique de la famille des Lamiacées caractérisée par son odeur citronnée. Elle ressemble à un arbuste pouvant atteindre 70 cm de haut. Sa tige est carrée avec de nombreuses ramifications, les feuilles pétiolées et opposées 2 par 2, allongées, pointues, dentelées et légèrement velues. Ce sont les tiges, feuilles et fleurs qui sont utilisées en herboristerie. On retrouve la mélisse dans la préparation appelée Eau des Carmes ou Eau de mélisse. Elle se retrouve aussi sous forme de feuilles séchées pour les infusions chaudes ou froides (très appréciée l'été). Enfin, son hydrolat, partie aqueuse issue de la distillation des rares huiles essentielles qu'elle contient, fera le bonheur des amateurs de mélisse.

La mélisse est une plante digestive : grâce à ses principes amers elle aide le foie et la vésicule biliaire dans leurs fonctions digestives. Elle est également sédative du système nerveux central, elle favorise la détente, elle est antidépresseur léger, antispasmodique de la musculature lisse, carminative et hypothyroïdienne. Ses huiles essentielles lui confèrent des propriétés cicatrisantes, antivirales et apaisantes.
L'acide rosmarinique (antioxydant) qu'elle contient protège les neurotransmissions : il inhibe la cholinestérase, enzyme responsable de détruire la choline, neurotransmetteur précurseur d'acétylcholine. La mélisse a un impact positif sur l'humeur, par ses propriétés anti-dépressives. Elle sera utile dans les cas de surmenage et d'épuisement ou choc nerveux suite à une suractivité et de la fatigue mentale.
Sur le plan subtile, la mélisse modère les émotions et redonne la joie de vivre.
Elle sera intéressante dans les cas de troubles nerveux combinée au millepertuis, ainsi que dans les cas de sevrage, combinée à l'avoine fleuri et à la scutellaire.
Enfin, l'élixir de mélisse est lié à la lumière puisqu'elle apporte discernement et facilite les choix judicieux.

Nettoyer son foie grâce à l'artichaut

L'artichaut est une plante de la famille des Astéracées (appelée aussi Composées). Il ressemble à un gros chardon à feuilles gris vert foncé dont le réceptacle est comestible. Ses racines sont cylindriques et charnues. Sa tige ramifiée et robuste peut monter jusqu'à 1,5 m. Ses feuilles sont dentées et lobées. Sa fleur pourpre est formée d'un capitule tubulé entouré de bractées. La fleur à maturité donne des graines appelées akènes, surmontées d'une aigrette soyeuse qui permet leur dispersion au vent.

Les parties utilisées sont la fleur, les feuilles et le réceptacle qui est plus communément appelé le cœur. En herboristerie, on retrouve l'artichaut sous forme de concentrés liquides, d'ampoules buvables et de teintures mères, mais aussi sous forme de tisane à partir des feuilles séchées.
L'artichaut est une plante tonique amère par excellence. Il est très utilisé pour détoxifier le foie. Grâce à ses principes amers, il stimule les sécrétions biliaires et améliore la digestion des gras. Les principes amers permettent aussi de stimuler l'appétit car il stimulent les sécrétions salivaires de la bouche. L'artichaut facilite l'élimination des toxines et permet de purifier le sang. Ses flavonoïdes permettent également de protéger les vaisseaux sanguins.

Quelques précautions sont cependant à prendre si vous être allergiques aux Astéracées (possibilité de dermatites de contact), ou si vous allaitez ou êtes enceinte.
La grossesse n'est pas le meilleur moment pour faire une detox. 

Le basilic, une plante qui permet une meilleure gestion du stress

Le basilic (Ocimum basilicum) est un arbuste pouvant mesurer jusqu'à 60 cm de haut, de la famille des Lamiacées. Originaire de l'Inde, il est très répandu sous les climats chauds et humides. Il aurait été rapporté en Europe par les marchands d'épices au 16ème siècle, mais est cultivé en Méditerranée depuis plusieurs milliers d'années. Ses racines sont minces et fibreuses, sa tige robuste, ramifiée et carrée. Ses feuilles sont ovales opposées deux par deux, de couleur verte à pourpre selon les variétés. Ses fleurs sont petites, bilabiées regroupées en épis terminaux de couleur blanche, rosée ou pourpre. Ce sont ces feuilles et sommités fleuries qui sont utilisées pour la cuisine, la préparation de vins et en herboristerie. Comestibles, tout comme ses racines, les graines fraîches peuvent être utilisées pour leurs mucilages. On retrouve le basilic en vrac séché pour les infusions, ainsi qu'en concentrés liquides et sous forme d'élixir.

Le basilic est riche en huiles essentielles. C'est une plante réchauffante qui attise le feu digestif. Il permet d'éviter la fermentation responsables des ballonnements. Ses huiles essentielles équilibrent le système nerveux central, elles sont antispasmodiques, expectorantes, ainsi qu'anti-inflammatoires et anti-oxydantes en raison de la présence d'acide rosmarinique, 10 fois plus puissant que la vitamine C ou la vitamine E. C'est surtout la présence de stérols qui rendent le basilic intéressant, faisant de lui une plante qui supporte les glandes surrénales pour une meilleure gestion des émotions et du stress.
D'un point de vue subtil, le basilic aide à guérir les blessures survenant à l'occasion de relations mal vécues. On ne s'étonnera pas de ses effets sur la confiance en soi, qu'il renforce, en raison de son action tonique des surrénales. 

Il existe une autre espèce de basilic bien connue des Yogis : le basilic sacré (Basilicum sanctum), plus connu sous le nom indien de « Tulsi ». Considéré comme une plante sacrée, on vénère en lui l'incarnation de la Mère Divine sur Terre. Le « Tulsi » une plante adaptogéne et anti-dépresseur. Il diminue le taux de cortisol sécrété par les glandes surrénales et est en cela propice à la méditation puisque lui aussi permet de diminuer le stress. 

LA CARDAMOME, UNE PLANTE ÉPICÉE LIÉE À LA DÉVOTION ET À LA GRATITUDE

Originaire du sud de l'Asie, la cardamome (elettaria cardamomum) appartient à la famille botanique des Zingibéracées comme le gingembre. Elle peut grimper jusqu'à 4 mètres de haut et son rhizome est assez volumineux. Ses fleurs, petites et jaunâtres, ont un arôme délicat. Après la floraison, elle porte des fruits multicolores gris de forme oblongue, dont chacun enferme de nombreuses graines, très riches en huiles essentielles, à la saveur sucrée et épicée.

Les bienfaits de cette plante sont connus depuis la nuit des temps. Les Égyptiens la mâchaient pour se blanchir les dents et utilisaient son huile essentielle pour les parfums et l'encens. Elle est utilisée en Ayurveda depuis au moins 3000 ans. Au 4ème siècle avant J-C, les médecins grecs la prescrivaient comme remède et les romains s'en servaient pour les désordres gastriques. Certaines traditions attribuent même à la cardamome un pouvoir aphrodisiaque. On l'utilise pour fabriquer des potions destinées à aviver le désir sexuel. On en met dans les tartes aux pommes pour confectionner des pâtisseries d'amour. Elle entre également dans la confection d'encens et de sachets d'amour.

Les graines aromatiques de la cardamome sont utilisées en cuisine et relèvent les plats salés et sucrés de la cuisine indienne et moyen-orientale, notamment le café (café turc) ou le thé (Masala Chai).

La science occidentale a depuis confirmé les propriétés curatives de la cardamome. Ses huiles volatiles ont un effet antispasmodique et traitent les coliques, les flatulences et les crampes musculaires. La cardamome facilite la digestion des graisses. Elle est également anti-inflammatoire, analgésique, antispasmodique, cholérétique et expectorante.

Sur le plan de l'énergie subtile, la cardamome est une plante féminine, gouvernée par Venus et donc l'Amour. Son élixir aide à passer les moments de vide avec plus de sérénité. Elle est liée à la dévotion et favorise les prises de conscience sur l’importance de la gratitude, de la bienveillance et de la compassion. Cure d'élixir de cardamome de 5 à 10 jours : 1 c. à café dans ½ verre d'eau le soir.